Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 21:58

Les temps changent et les fines lames du marketing travaillent d’arrache-pied.

De fait, une «signature» de la préface de 'Lettre d'une inconnue' par la talentueuse Elsa Zylberstein suffit-elle à relancer les ventes de l’une des nouvelles les plus connues de Stefan Zweig (déjà éditée par ailleurs chez  LGF, France loisirs etc.) ?

La réalité est là, le livre est classé dans le top 20 des meilleures ventes en France dans le genre « littérature».  Avec une estimation d’une vingtaine de milliers de livres déjà vendus par les éditions Stock, pour une sortie seulement en Mai 2009, ma foi, on peut parler déjà d’un best-seller !! Il ne fait aucun doute que cette histoire verra de nouveau le jour au cinéma avec devinez qui dans le rôle de l’inconnue…….

  

Extraits de la préface de la délicieuse Elsa:

«A l’age de 13 ans, elle tombe éperdument amoureuse de son voisin, un romancier, qui n’est autre qu’un fantôme de Stefan Zweig, séducteur, lâche et inconstant, qui consume les femmes au gré de ses désirs. Zweig dresse le portrait d’un homme qui pourrait être tous les hommes (sic)».

Pour info, ce n’est pas à ma connaissance une autobiographie. Et d’après ce que j’ai retenu de la nouvelle, l’homme a consommé mais l’inconnue s’est elle-même consumée dans cette passion insensée. Enfin, Zweig lâche et inconstant avec les femmes, où et quand SVP ? Mais c’est vrai qu’Elsa en connaît un rayon sur les hommes et la séduction, elle qui déclare sur son site croire être capable de séduire même une poignée de porte !! Bon courage à celui qui partage la vie d’Elsa.

 

Je notais il y a quelques temps (voir plus bas sur mon blog) «Enfin le retour en grâce» à l’occasion de la sortie de «Voyage dans le passé» chez Grasset (sans doute plus de 200 000 ventes et ce n’est pas fini).

  

L’auteur mythique est de plus en plus adulé, et l’évidence s’impose à nous :

 

« Les lectrices et les lecteurs sont toujours au rendez-vous ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Gabriel Ouazana - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Mary 26/10/2009 20:12


Personnellement,j'ai adoré ce texte"Lettre d'une inconnue"si emprunt de grâce,la passion dechainée par cet inconnu chez cette femme m'évoque un univers clos où se mêlent détresse et phantasme face
à un amour qui finalement ne se concretise pas mais existe cependant réellement.
On reconnait la toute la delicatesse du style de Zweig,un texte mélé de melancolie qui nous ouvre les portes d'un au-delà,celui de la passion dévastatrice.


Georges 20/07/2009 19:27

C'est vrai que dans tous mes livres sur Stefan Sweig, je ne trouve aucune postface. C'est original. Mais d'un intérêt discutable.

Gaëlle 20/07/2009 19:26

Décidément, vous allez finir par être fâché avec les préfaces ou les postfaces sur votre blog, lol. Sérieusement, pour certain(e), tout est bon pour attirer l'attention. C'est comme dans le roman centripède, on ramène toujours tout au centre. Elsa au cinéma dans le rôle de l'inconnue, non. Trop séductrice et pas assez pudique. Bien à vous. Gaelle

Ariane 20/07/2009 19:25

J'ai parcouru quelques blogs sur Stefan Zweig, aucun ne me paraît aussi avisé que le votre. Cultivez ce sens critique que vous possédez, il est intéressant voir pertinent. Ariane

lili marleen 20/07/2009 19:23

Oui, les égos se rencontrent en cascade, et je prférais la belle Elsa il ya longtemps, en casting de mari juif dans Minna Tannenbaum...
Bravo à ce enouveau blog sensible et important, la voix de son auteur y est extrêmement agréable.
Lili M.

Georges 20/07/2009 19:21

Injuste et primaire de mettre tous les hommes dans le même panier !!